Comment choisir un bon oreiller ?

Savoir comment choisir un bon oreiller peut s’avérer difficile étant donnée la diversité des modèles disponibles sur le marché de la literie… Mais tout dormeur qui se respecte nécessite néanmoins quelques informations pour faire le bon choix.

Pour choisir un bon oreiller, il existe une série de critères relatifs aux grandes familles d’oreillers, ainsi qu’à leurs spécificités.

Mêlant vos habitudes de sommeil aux incontournables de la literie haut de gamme, nous faisons de l’oreiller le sujet principal de ce guide thématique !

Pourquoi choisir un bon oreiller ?

Pour une qualité de sommeil irréprochable, le choix de l’oreiller nécessite d’être autant considéré que celui du matelas ou du sommier.

Pour se faire, un bon oreiller doit avant tout correspondre aux critères suivants :

  • Indice de confort adapté à vos préférences en termes de soutien ;
  • format adapté à vos habitudes de sommeil en termes de postures ;
  • matières et technologies répondant à vos problématiques ;

Indispensable pour un sommeil récupérateur, l’oreiller permet de bien dormir tout en se montrant efficace pour régler des problématiques particulières.

Nous comptons notamment parmi elles :

  • Les réveils nocturnes intempestifs ;
  • des douleurs chroniques au niveau du dos ;
  • les tensions musculaires liées à un mauvais alignement de colonne vertébrale et de la nuque ;
  • les problèmes de lombaires et de cervicales.

Le choix d’un oreiller adapté à votre morphologie est également primordial pour soutenir votre corps en position allongée. De plus, il est important de rappeler que la tête nécessite d’être maintenue du fait de son poids considérable… Pouvant atteindre une dizaine de kilos pour un poids avoisinant les 80 kilos.

Pour finir, un bon soutien de la tête et de la nuque durant votre sommeil agit sur celui de votre corps dans sa globalité.
En effet, le choix d’un bon oreiller permet à la nuque de rester correctement alignée avec la colonne vertébrale, qui descend en effet jusqu’au bassin !

Lors du choix de votre oreiller, veillez donc à choisir à la fois un format et un type de soutien en mesure de cibler des points de pression stratégiques.

Un bon oreiller est aussi synonyme de matières respirantes, garantes de sa bonne aération et de sa durabilité. Il est donc à la fois question d’hygiène et de santé !

Le “plus” santé du bon oreiller

Pour conserver vos habitudes de sommeil ou pour corriger de mauvaises postures, le choix d’un oreiller compte. Et oui, il agit sur votre organisme en soutenant votre corps, mais également en lui permettant un repos complet.

En effet, il peut ainsi agir sur :

  • L’apparition de migraines et de maux de tête ;
  • les postures de sommeil inadéquates pouvant provoquer une fatigue musculaire importante ;
  • les réveils nocturnes et les perturbations liées à votre cycle de sommeil.

Les différents types d’oreillers

Le marché de la literie haut de gamme se compose d’une large palette d’oreillers, se déclinant ainsi sous plusieurs familles. Représentant un vaste choix de modèles et de technologies, nous vous présentons les grandes familles d’oreillers pour que vous puissiez faire le bon choix.

Les oreillers en mousse à mémoire de forme

En tant qu’oreillers résultant d’une technologie à part entière, les oreillers conçus à partir de mousse à mémoire de forme sont de grands incontournables !
En effet, le type de mousse utilisé permet un soutien ni trop ferme, ni trop moelleux permis par la grande adaptabilité de la matière.

En quelques mots, la mousse à mémoire forme réagit à la chaleur en enveloppant les muscles avec précision. Ainsi en fonction de la chaleur dégagée et de la température ambiante, sa matière se ramollit ou se raffermit en adéquation avec vos mouvements.

Pour soutenir les cervicales et les lombaires de manière optimale tout en permettant le relâchement de vos muscles, ce type d’oreiller est toujours conseillé.

Pour choisir un oreiller cervicales adapté à vos problématiques : rendez-vous dans ce guide spécialisé.

Attention cependant à l’aérer de manière régulière… En effet, c’est au contact de l’air que la mousse à mémoire de forme se régénère, en conservant ainsi ses capacités thermorégulatrices dans la durée !

Les oreillers naturels

Alliant à la fois douceur et vertus bienfaitrices, les oreillers naturels biologiques constituent également un excellent choix !
Parmi cette famille d’oreillers ambitieuse et variée, comptez notamment les matières suivantes :

  • Les billes de sarrasin, qui, du fait de leur densité et de leur forme, offrent un soutien ferme ;
  • le coton bio, très apprécié de par ses qualités hypoallergéniques et sa grande capacité d’aération ;
  • les balles d’épeautre, permettant un soutien ni trop ferme ni trop moelleux grâce à leur souplesse ;
  • le latex naturel, apportant fermeté, et qualité hypoallergénique et naturellement anti-bactérienne.

Témoignant de la grande évolution du marché de la literie haut de gamme, ces matières naturelles disposent de nombreux atouts, en plus de se montrer respectueuses vis-à-vis de l’environnement.

Notez également que les oreillers composés d’un garnissage à base de céréales sont très pratiques à entretenir. Déhoussables à volonté : ils peuvent être lavés en machine.
Il vous suffira d’extraire le garnissage naturel de sa housse, et ainsi, d’exposer les billes, ou balles en plein air.

En bref, les oreillers végétaux et bio sont très prometteurs et sujets à de grandes innovations. Ceux-ci ne cessent d’ailleurs de révolutionner l’univers de la literie haut de gamme !

Comment choisir un bon oreiller : le classique et l’indémodable…

Les grands classiques ont aussi leurs vertus ! Surtout lorsqu’il s’agit de choisir un oreiller à la fois douillet et efficace pour bénéficier d’un confort sans failles. Nous pensons bien sûr aux plumes d’oie et au duvet de canard, toujours autant efficaces.

Premièrement, le duvet offre un garnissage moelleux, permettant donc un accueil et un soutien moelleux à toute épreuve. A l’inverse, les plumes d’oie permettent un soutien plus ferme que ce dernier : cela s’explique notamment par leur poids plus important. Quoi qu’il en soit, ces matières sont appréciables du point de vue de leur volume !

Naturels et respirants, ces deux classiques indémodables permettent une bonne aération. Ce type de garnissage permet en effet de favoriser une circulation de l’air optimale.
Leur sensibilité aux températures est également l’un de leurs points forts. Ainsi, un bon oreiller en duvet de canard ou en plumes d’oie tient chaud l’hiver et rafraîchit la nuit.

Choisir un bon oreiller : vos habitudes de sommeil

Après avoir fait le point sur vos habitudes de sommeil, il est maintenant temps de
lier les bons oreillers aux bonnes positions !

En effet, vos habitudes de sommeil sont à prendre en compte lors du choix de l’oreiller adéquat

Dormez-vous sur le ventre ? Sur le côté ? Ou bien sur le dos ? Nous vous conseillons de choisir un bon oreiller en fonction de votre posture

Le bon oreiller pour dormir sur le ventre

Pour dormir sur le ventre, il faut avant tout choisir le bon oreiller pour éviter les tensions musculaires au niveau des cervicales, des lombaires, ou encore, de la colonne vertébrale…

En effet, cette position est permise… Mais pas sans l’oreiller adapté ! Ainsi, un oreiller peu épais est le critère numéro un à prendre en compte pour dormir sur le ventre. Un oreiller assez plat veillera à conserver un alignement naturel entre la nuque et la colonne vertébrale.

Une telle posture nécessite également d’un oreiller assez souple, ne risquant pas de compresser vos nerfs.

L’oreiller à eau est généralement conseillé pour profiter d’un sommeil de qualité tout en dormant sur le ventre.

Oreiller pour dormir sur le dos

Sachez que la position sur le dos est de loin la plus saine ! En effet, dormir sur le dos permet un sommeil naturel, réparateur et non encombrant pour les voies respiratoires.

Le bon oreiller pour dormir sur le dos doit néanmoins disposer d’un minimum de fermeté pour soutenir le poids de la tête, des épaules et de la nuque. Il doit également être relativement souple pour embrasser la colonne vertébrale et la prolonger de manière naturelle.

L’oreiller à mémoire de forme correspond parfaitement à cette posture de sommeil !

Comment choisir un oreiller pour dormir sur le côté ?

Pour dormir sur le côté, il faut choisir un oreiller en prenant compte de la largeur des épaules, mais que. En effet, selon l’indice de fermeté de votre matelas, il faudra veiller à choisir le bon oreiller.
Pour un matelas ferme, tournez-vous vers un oreiller assez haut pour un soutien optimal. Dans l’autre sens, le choix d’un oreiller relativement bas doit être effectué pour équilibrer les effets d’un matelas relativement moelleux.

Un posture de sommeil latérale demande également un regard particulier quant à la morphologie de votre nuque et de votre cou. La forme de l’oreiller choisi doit avant tout épouser la courbe du haut du corps.

Un oreiller anatomique courbé veillera à envelopper votre nuque avec douceur et précision…

Tout savoir avant d’acheter votre literie haut de gamme ? Retrouvez tous nos guides :

Call Now ButtonAppelez nous !